Logo Aprapam
Logo Jenelek

Association pour la Promotion et la Responsabilisation des Acteurs de la Pêche Artisanale Maritime

Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal

Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal

lire la suite


« Promesses » de licence de pêche industrielle : l’Etat prend-il ses responsabilités ?

lire la suite


Communiqué de presse

lire la suite


Les hommes et les femmes de la pêche artisanale sénégalaise ne sont pas des enfants

lire la suite


Arrivée massive de bateaux chinois et turcs : menace sur les ressources et les communautés de pêche artisanale

lire la suite


il y a 8 ans 11 472 Documentation


Transbordement en mer en Afrique de l’Ouest

Photo : Environmental Justice Foundation

Le montant total des pertes causées par la pêche Illicite, Non déclarée et Non réglementée (INN), ou ‘pêche pirate’, est estimé entre 10 et 23,5 milliards de dollars par 
an.

Les 
eaux d’Afrique de l’Ouest ont la réputation d’avoir le plus haut taux de pêche INN au monde, représentant environ 37 pour cent des captures au niveau régional.

Parce que la pêche 
INN épuise les stocks de poisson, elle met sévèrement en danger la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des communautés de pêcheurs qui comptent 
sur le poisson en tant que principale source de protéines et de revenus.

Mais c’est aussi une menace pour la biodiversité marine et l’environnement marin ; les navires pirates ignorent les plans d’aménagements et de gestion et pratiquent des types de 
pêche qui détruisent les habitats marins.

Un dossier de l’Environnemental Justice Foundation 2013 : Dossier transbordement en mer (pdf)